Articles

  1. Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Béthune

    Monsieur le Maire, Ce matin, comme chaque jour ouvré, je me rendais à pied à la gare, côté Cité des Cheminots. À la hauteur du chantier qui se situe au pied de la passerelle, je remarque, dans le caniveau, une tête de porcelet. Intrigué, je regarde autour de moi. Mon regard croise celui d’un ouvrier du chantier voisin, qui me sourit, un peu gêné ; il venait de la jeter par dessus la clôture du chantier. « Ils nous en jettent toutes les semaines, me dit-il. Au début, c’était tous les jours. Aujourd’hui c’est une tête de porcelet mais l’autre fois nous avons eu une tête de verrat. Une autre fois, c’était des oreilles accrochées à chaque piquet de la clôture. » Je lui demande si la police a été prévenue. Il me dit que la première fois oui mais que ça n’a rien changé. « C’est rien, ajoute-t-il, résigné, on a l’habitude. » …

    Lire la suite
  2. « Vivre dans son temps… »

    Décidément la réouverture totale de la Grand Place de Béthune à la circulation automobile et sans délai au stationnement sauvage, ne laisse pas indifférent. Déjà en 2008, lorsque Stéphane Saint André avait remis en circulation un tronçon de celle-ci cédant à la pression de commerçants ; nous avions vivement réagi et lui avions fait savoir. Peu de temps après, une enquête d’opinion était réalisée dans le cadre de la Démocratie Participative. La sentence fut sans appel, majoritairement les réponses plébiscitaient une place piétonne, libérée des autos où il ferait bon se promener et laisser gambader les enfants en toute sécurité sans risque de les voir renversés par une voiture ou empoisonnés par les gaz d’échappement. …

    Lire la suite

Remonter